J’ai été confronté cette semaine à une discussion avec une de mes clientes qui m’amène à écrire cet article: l’instinct de prédation chez le chien.
La prédation, comme dit plus haut, est un comportement instinctif de chasse qui peut se mettre en éveil au son, à la vue et au mouvement d’un animal ou d’un objet. Par exemple: je sens la poule, je l’entends, je la vois, je la course, je l’attrape, je la croque, je la tue et je la mange. Si cela est instinctif, ça ne peut être un apprentissage. Celui-ci est juste renforcé dans la vie de tous les jours, à chaque fois que le chien court après quelque chose… le chat, les poules, les enfants, la balle….. Si le chien le reproduit, c’est que cela lui apporte quelque chose de bénéfique, tout simplement.
Les séquences de prédation peuvent être variables d’un individu à un autre, d’une race à une autre. Certaines races peuvent aller jusqu’à tuer, d’autres juste à contrôler, rassembler ou encore juste pour se dépenser. Ce comportement n’est pas uniquement défini vis-à-vis d’une proie vivante (chat, lapin, poule…), mais également avec un jouet de type balle. La balle qui est lancée, qui roule ou encore un enfant qui court, un cycliste, une moto, une voiture… Les séquences de jeux de balles renforcent énormément cet instinct étant donné que le chien court après, l’attrape, la secoue, la donne….. ou pas….Lorsque ce comportement est très fort chez l’individu, il peut s’accentuer par manque de dépense d’énergie, par habitude, par jeu…cela peut être compliqué à gérer, dangereux pour lui et les personnes qui l’entourent.
La prédation est un comportement normal chez nos amis à 4 pattes. Il ne faut pas oublier que le chien habite dans notre société humaine avec des stimulations diverses qui réveillent cet instinct.
Il est évidemment inutile de punir ce type de comportement. Si vous vous trouvez face à une difficulté de ce type, faites appel à un professionnel en renforcement positif pour une vie en harmonie.